Identité visuelle : Comment définir ses valeurs ? et pourquoi ?

green-chameleon-21532-unsplash.jpg
 

Si vous lancez votre propre projet, il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler de cette problématique: définir ses valeurs. Que ce soit pour imaginer votre offre ou pour créer votre identité visuelle, il est essentiel de choisir des notions qui posent les fondements de votre activité. Ne pas les définir serait comme prendre une voiture sans la moindre destination en tête. Vous verrez du paysage, vous découvrirez sûrement pleins de choses intéressantes mais pas sûr que vous arriviez un jour là où vous le souhaitiez secrètement car vous n’avez pas pris le chemin pour.

Voici donc un article pour vous aider à définir ces valeurs et comment vous en servir si vous créez par vous même l’identité de votre projet.

×  × ×

Pourquoi les définir

Vous avez peut-être une idée très précise de ce dont vous avez envie pour votre projet alors pourquoi s’embêter à “revenir en arrière” et chercher des mots ? Autant directement passer à l’action, non ? Je comprends tout à fait que vous ayez envie de tout de suite concrétiser ce que vous avez en tête. Le problème c’est que ne pas prendre le temps de poser des bases réfléchies peut vous emmener sur une création d’identité qui finalement n’a pas de lien direct avec votre projet. Le risque est que vous ne fassiez qu’un vague mélange de choses vues sur Instagram et Pinterest et qui vous ont plu. Vos goûts ont bien sûr leurs places, mais l’idée est que votre identité doit être unique pour que vous soyez reconnu de tous, que l’on ne puisse pas vous confondre avec un autre site ou un autre compte Instagram. Prendre ce temps de réflexion (on s’entend, ce n’est pas forcément y réfléchir pendant une semaine, mais parfois simplement une heure ou deux) c’est vous assurer de délimiter une direction claire.

×  × ×

Attention au choix des mots

D’abord, ne vous bridez pas. Mettez tous les mots qui vous viennent à l’esprit pour qualifier votre projet. Surtout, essayez d’être précis. Les termes génériques sont à proscrire car ils ne mettent pas en avant ce qui différencie votre offre de celle des autres. Demandez-vous ce qui caractérise votre activité, ce qui fait son unicité. Qu’est-ce que les gens viennent chercher auprès de vous et pas d’un autre ? C’est en répondant à ces questions que vous allez voir émerger des mots clefs pertinents.

Généralement, je demande à mes clients 3 mots clefs pour ne garder que les mots les plus importants, ceux qui font le plus de sens pour eux. C’est important de faire cette sélection car si vous en choisissez une dizaine de mots, il y a de fortes chances qu’au fond il y en ait qui vous importent plus que d’autres. Or, sans hiérarchie, j’en déduis que tous ont la même valeur pour mon client. Dans le cas où vous faites votre propre identité visuelle, partir avec 10 mots clefs me semble beaucoup trop car il sera difficile de faire tenir autant de valeurs différentes dans une seule identité visuelle. Essayez de vous limiter à 3 maximum.

Une identité visuelle doit être simple, claire, et visuellement compréhensible. Si vous partez avec 10 mots clefs vous risquez d’être plus confus qu’autre chose lors de la phase de création: vous aurez envie de mettre un peu de tout dedans ce qui diluera votre impact visuel.

Alors, quels sont vos 3 mots clefs ?

×  × ×

Comment se servir des mots clefs

Vous avez réussi à définir ces mots qui définissent votre projet et pas un autre ? Bravo, vous avez déjà posé de bonnes bases ! Le problème c’est que vous ne voyez pas vraiment ce que vous allez faire avec ça ? Je comprends, la première fois, on se sent un peu démuni.

Ces mots vont être votre phare dans la nuit, ils balisent votre chemin pour évaluer vos créations futures. Ils sont d’autant plus importants si vous faites votre identité visuelle tout seul. Notez les clairement quelque part pour y revenir autant de fois que possible. Par exemple, vous vous lancez dans la création de votre site web ? C’est difficile de juger de sa qualité graphique quand ce n’est pas son métier. Pour vous aider, demandez-vous s’il retranscrit vos valeurs.

Un autre exercice à faire pour vous aider à traduire les valeurs de manière graphique est celui des associations d’idées. Notez vos 3 mots sur une feuille. Demandez-vous “Qu’est-ce-que ce mot m’évoque visuellement ?” et notez ce qui vous vient à l’esprit. Cela peut être des formes, des couleurs, des images, des sensations, des typographies… Notez tout ! Laissez libre court à votre imagination. C’est un exercice qui peut déstabiliser lorsqu’on en a pas l’habitude, mais vous pouvez revenir dessus autant de fois que nécessaire pour débloquer de nouvelles idées. Toutes les notes que vous aurez prises, vous aideront à créer des visuels qui transmettront les valeurs principales de votre projet. De cette manière, vous plongerez directement la personne qui vous découvre dans un univers qui vous est propre.

×  × ×

J’espère que cet article vous aidera à mieux comprendre l’importance des valeurs et pourquoi ce n’est pas une étape là pour embêter mais vraiment là pour donner une direction précise à un projet.

Si vous avez des difficultés ou des remarques à faire, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires que je me ferais un plaisir de lire !

 
 
article_valeurs.png