Identité visuelle: 5 erreurs à éviter lorsqu'on n’est pas designer

rawpixel-679094-unsplash.jpg
 
 

Vous n’êtes pas designer et la perspective de devoir gérer des problèmes liés à la communication de votre projet vous provoque des boutons. Refaire votre CV sur Word vous prenait déjà tellement de temps, alors faire des prospectus et des cartes de visites… SOS, vous n’avez pas les capacités pour le faire !

Ne vous sentez pas submergé, je vais essayer de partager avec vous des erreurs que je vois régulièrement sur des petits projets qui n’ont pas de designer graphique dans leurs équipes. J’espère réussir à vous transmettre des questionnements qui vous aideront à faire les bons choix pour votre marque.

×  × ×

Ne pas penser à l’utilisation du support

D’abord, laissez-moi clarifier ce petit point. Qu’est-ce-qu’un support ? J’appelle de cette manière tous les visuels qui vont être utilisé pour votre projet. Par exemple, une carte de visite est un support, un catalogue est un support, une publicité sur un magazine est un support, une couverture Facebook est un support, une story Instagram en est un…

Une des erreurs communes que l’on retrouve est de ne pas penser à l’utilisation de ce support. Si vous créez une affiche à mettre dans la rue, vous ne mettez pas les mêmes informations que dans un prospectus.

Dans un cas vous êtes dans l’espace public, les gens ne font que passer à côté de votre affiche, ce qui signifie que vous devez attraper leur regard très vite en mettant un minimum d’information pour une compréhension immédiate de l’affiche.

Dans le second cas, celui d’un prospectus, vous pouvez vous retrouver sur une table à côté de plusieurs autres prospectus donc il faut aussi attraper le regard mais l’utilisation n’est pas la même. La personne peut emmener ce prospectus avec elle ou prendre le temps de lire les détails plus tard. La temporalité n’est donc pas la même qu’avec une affiche ! Et les informations qui doivent apparaître aussi.

Pensez à l’usage de votre support et faites des choix en fonction.

×  × ×

Ne pas penser à la personne qui lit le support

Peut-être vous demandez-vous la différence avec le point ci-dessus ? Les deux points sont liés mais ils n’abordent pas la même chose. Avant je vous parlais de penser à l’utilisation du support, ici par contre, je souhaite souligner l’importance de vous demander ce que cherche comme information la personne qui regarde le support.

Par exemple, je suis encore tombée récemment sur le site d’un restaurant ne donnant pas ses horaires d’ouvertures ni sa page Facebook pour les suivre “en temps réel” ! Je ne compte pas me déplacer pour voir si l’endroit est ouvert et je tiens à faire remarquer que si je vous appelle pour vous demander… je vous fais perdre du temps ! Donc limitons cette perte.

Vous ne pouvez pas anticiper toutes les questions que peuvent se poser un potentiel client, je comprends, néanmoins, faisons un effort pour se demander ce qui peut lui faciliter la vie.

×  × ×

Aucune cohérence visuelle ou aucune identité du tout

Avoir une identité graphique ce n’est pas forcément mettre quelque chose de compliqué en place. Un médecin qui décide d’utiliser tel bleu marine avec telle typographie car cela montre sa sobriété et son sérieux, c’est déjà instaurer les bases d’une identité !

Selon moi, rien de pire que quelque chose n’ayant aucun mais alors aucun élément marquant. Pas de choix de couleurs, de l’Arial partout… Laisser tout en “paramètres par défaut” c’est avoir la même chose que n’importe qui.

Le deuxième problème que je mets dans le même panier est l’absence de cohérence. Parfois vous utilisez un titre de telle couleur, parfois une autre, parfois une police, parfois une autre…

Le problème sous jacent est le suivant: vous n’avez pas pris de décision concernant votre identité ! Pourtant, je peux vous assurer qu’en décidant simplement quelle couleur vous aimeriez utiliser (il existe des palettes pré-existantes sur internet), quelle police pourrait être utilisée sur tous vos supports, vous gagnerez du temps plus tard car vous n’aurez plus à y penser.

Astuce pour gagner du temps: si vous avez des feuilles que vous imprimez régulièrement, créez un fichier d’exemple que vous enregistrez et vous repartirez de celui là à chaque fois que vous aurez besoin d’imprimer une nouvelle feuille. De cette manière, vous n’aurez pas à vous demander “c’est quoi déjà le nom de la typographie qu’on utilise ?”.

×  × ×

Mettre des photos de très mauvaise qualité

Vous n’êtes pas photographe et vous le savez. Pourtant, vous avez très envie de montrer votre cabinet flambant neuf et c’est tout à fait compréhensible !

Faites-vous une faveur, soit engagez un photographe professionnel qui vous permettra tout de suite de montrer que vous ne rigolez pas, soit si vous voulez vraiment le faire vous même prenez ces photos avec attention !

Prenez soin que les photos ne penchent pas, assurez de montrer quelque chose qui est intéressant, ou encore achetez un set de réglages pour avoir de jolis filtres sur votre téléphone si nécessaire. Peu de gens ont envie d’aller visiter les appartements qui ont l’air sombres et tristes, dites-vous que c’est la même chose pour votre cabinet (ou produit, ou quoi que ce soit que vous prenez en photo).

Pour finir cette petite liste d’erreurs communes, je vous donne la plus basique:

×  × ×

Ne copiez pas le voisin !

Cela semble évident mais je peux vous assurer que ça ne l’est pas pour certaines personnes. Je vois tous les jours des pubs sur Instagram pour des petites marques essayant de choper les clients d’autres marques plus grosses en copiant leurs produits, leurs prises de vue, leurs manières de s’exprimer dans les légendes, leurs réglages de couleurs… C’est fou !

Ce n’est pas de cette manière que vous vous ferez respecter et vous allez surtout finir avec de gros problèmes.
Si vous lancez votre projet, ayez du respect pour votre travail et du respect pour le travail des autres. Ne faites pas ça.

×  × ×

J’espère que ces explications vous auront aidées à y voir plus clair sur comment avoir une identité graphique cohérente même lorsque nous ne sommes pas designer.

 
Pinterest_article_SibylleSchwerer_02.png